portraits

Laurence Alias et Pascale Choime, vigneronnes passionnées à Arsac,

Closeries des Moussis, vins en Appellation Haut-Médoc, ou quand l’Alter-vin prend place dans le bordelais

Laurence Alias et Pascale Choime, vigneronnes passionnées à Arsac,

Il y a des rencontres sur les routes de France qui vous mettent le cœur en joie. Celle de Laurence Alias et Pascale Choime en est une et pas des moindres. Le vin, né de leurs chais, nous a réconciliés avec les vins rouges du Haut-Médoc. Trop standardisés, trop boisés, trop tanniques… Les vins du Haut-Médoc  avaient fini par nous éloigner de cette région au riche passé viticole.

Repérées par notre expert en vin, Les Closeries des Moussis avaient réussi à se frayer une bonne place dans le Guide de l’Alter-Vin de Monsieur Septime et de Laurent Baraou. Un guide qui,  soit dit en passant, ne devrait jamais quitter votre voiture si vous êtes amateur de vins, novice ou éclairé, et qu’il vous plait de sillonner la France à la recherche du vin perdu… Cette parenthèse ainsi fermée,  nous voilà partis à la rencontre de ces vigneronnes hors du commun et des sentiers battus.

Le Domaine « Les Closerie des Moussis » a vu le jour en 2009 suite à un véritable coup de foudre de Laurence et Pascale pour une parcelle à louer, plantée de pieds de vigne centenaires « On a pas hésité une seconde,  même si, il est difficile de s’installer ici sans être issue d’une famille propriétaire, pouvoir travailler des pieds de vigne qui ont résisté au phylloxera, c’est juste incroyable » s’enthousiasme Laurence.

Toutes deux issues du monde agricole, les parents de Pascale installés en Charentes Maritimes cultivaient de la vigne pour le Cognac et Laurence a été élevée dans le Gers, pas dans les vignes, mais dans la culture de l'ail rose et du melon charentais. Elles suivent toutes les deux un cursus agricole, mais choisissent chacune des voies différentes. Pascale opte pour l’œnologie et Laurence à Toulouse fait une école d’ingénierie en agriculture. Depuis plus de 20 ans, Pascale est Maître de chais pour un cru bourgeois du Haut-Médoc, et Laurence s’est tout de suite investie dans le conseil aux entreprises en développement durable et sur l’écologie. 


Commentaires