Flash infos

    • Slow food France - 18 chefs de « l'Alliance » se réunissent le 23 janvier à Paris en marge du Sirah : 18 chefs français, parmi les 26 signataires de la toute jeune communauté de l'Alliance Slow Food des Chefs France née le 26 septembre au salon Terra Madre de Turin, se réunissent à Paris le 23 janvier. Hasard du calendrier, cette 1ere rencontre physique de l'Alliance intervient en marge de la grand-messe de la restauration, le SIRAH (du 21 au 25 janvier à Lyon). L'Alliance des Chefs verra converger à Paris une incroyable brochette de toques françaises : Sébastien Bras (trois étoiles Michelin en Aveyron), Nadia Sammut (Auberge de La Fenière dans le Lubéron), l'Alsacien Henri Gagneux (La Palette à Wettolsheim), le Marseillais Christian Qui (le Sushiqui), Xavier Hamon (Le Comptoir du Théâtre à Quimper), Benjamin Lagorce (Le Pied de Nez au Castellet), Bernard Charret (Les Chandelles Gourmandes à Tour), ou le Corse Pierre-François Maestracci, président de Corsica - A Granitula, dernier né des antennes Slow Food.
      Lors de cette première rencontre, l'Alliance présentera plusieurs cas concrets d'illustration, autour de deux thèmes qui impactent la démarche de ses chefs : les semences paysannes et le maintien d'une pêche traditionnelle sur le littoral.

    • Santé - Dioxyde de titane E 171 refait parler de lui ! : Les résultats d'une étude menée par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) sur des animaux et publiée le 20 janvier montrent que l’exposition orale au dioxyde de titane (E 171), additif utilisé notamment dans l’industrie agroalimentaire, mais aussi dans les dentifrices, est susceptible d’entraîner des effets sur la santé. À ce stade, les résultats de l’étude ne permettent toutefois pas d’extrapoler ces conclusions à l’homme. Dans un souci de précaution le Gouvernement saisit l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur les conclusions de cette étude afin de déterminer si l’additif alimentaire E171 présente un éventuel danger pour les consommateurs. Pour mémoire ce E171 ne sert strictement à rien dans les produits, si ce n'est à les rendre plus blanc. En attendant le plus simple ne serait il pas de tout simplement les supprimer ?

    • Le restaurant Neva à Paris se met à l’heure Lyonnaise du 23 au 25 janvier : <div>A l’occasion du SIRHA, le rendez-vous de l’hôtellerie-restauration qui se déroule tous les 2 ans à Lyon, les chefs ambassadeurs de la marque Lavazza, Béatriz Gonzalez et Yannick Tranchant ont concocté un menu composé de plats lyonnais revisités au café. Durant 3 jours à Paris chez Neva on se réchauffera en dégustant une délicieuse salade lyonnaise, œuf de caille marbré au café et poitrine fumée, suivie d’un saucisson pistaché, brioche façon pain perdu, oignon confits et café, un plat qui tient au corps mais totalement addictif et pour finir en légèreté et tout en gourmandise le chef pâtissier Yannick Tranchant proposera un Nuage Kafa et pralines roses.
      Les chefs ambassadeurs de la marque Lavazza seront également présents au Sirha du 21 au 25 Lyon.
      Restaurant Neva, 2 rue de Bernes, Paris 8</div>

    • Les restaurants Clément c'est fini ! : L'enseigne fondée en 1993 tire sa révérence suite à l'arrestation de son patron Stanilas Dewynter qui vient d'être écroué pour soupçons d'escroquerie.
      Selon le journal le Parisien, Le Clément Opéra, actuellement en rénovation, abritera le 3ème Five Guys de la Capitale (après ceux de Bercy et des Champs-Elysées), celui des Champs Elysées va disparaitre, ceux de la Porte Maillot, Saint-Michel, Porte de Versailles et Bougival se métamorphoseront en Fuxia, une chaine de brasseries italiennes, à Boulogne-Billancourt il deviendra la 5ème adresse de 750g la table du Chef Damien quant à celui du Petit Clamart il a été repris par un restaurateur privé.

    • La truite des Fjords norvégiens s'invite dans l'Hexagone du 16 au 29 janvier 2017 : Durant deux semaines, la truite des Fiords sera au menu de grands restaurants français et à l'honneur sur les étals des poissonniers de France.
      Ce poisson à chair tendre qui nait et grandit dans les eaux glaciales des fjords norvégiens peut a maturité mesurer jusqu'à 1,20 mètres et peser jusqu'à 25 kg. Sa chair marbrée et sa texture ferme et délicate est riche en omégas 3 et vitamines A et D. Ce trésor norvégien s'invite dans 5 grandes villes de France du 16 au 29 janvier prochain, à Paris chez Sylvain Sendra au restaurant Itinéraires, à Strasbourg chez Ludovic Kientz Au Crocodile, à Nice chez les frères Mickaël et Gaël Tourteaux au restaurant Flaveur, à Bordeaux chez Flora Mikula au Manège et à Lyon chez Julien Gautier au M Restaurant, pour vous faire découvrir ce poisson de qualité, à la chair à la fois ferme et fondante.

      Programme complet, restaurants et poissonniers participants sur leur site

    • La REcyclerie présente « Les ÉCOptimistes en campagne » de février à décembre 2017 : En 2017, la REcyclerie adopte une vision toujours plus optimiste de l’écologie et du développement durable. L’ambiance électorale de 2016 les a poussés à revendiquer leur propre programme de bonnes pratiques pour l’avenir. Les « ÉCOptimistes en campagne », proposeront chaque mois au public de réfléchir, débattre et construire ensemble une société plus humaine et pérenne. À chaque mois, un enjeu et ses solutions: du bien-être en ville à la micro ferme, en passant par nos nouvelles manières de consommer et la redéfinition de ce qu’est la citoyenneté au XXIe siècle.
      Le Recyclerie 83 Boulevard Ornano - 75018 Paris

    • Lyon - 2e édition Biennale Internationale du Goût du 20 au 25 janvier 2017 à Lyon : la Biennale Internationale du Goût (BIG) met à l'honneur la gastronomie auprès du grand public du 20 au 27 janvier prochain, partout dans Lyon, en parallèle du Sirha. Durant 6 jours de festival, chefs étoilés, producteurs, restaurateurs et commerçants vont s'unir pour proposer au public une multitude d'expériences culinaires et gastronomiques. Ambiance conviviale, générosité et partage sont au programme de cette 2e édition riche en nouveautés.

    • Alan Geaam reprend le restaurant d’Akrame rue Lauriston à Paris : Déjà à la tête de plusieurs restaurants à Paris - AG les Halles, AG à Saint-Germain des Prés et l'Auberge Nicolas Flamel (dans une des plus vieilles maisons de Paris) dans le 3ème arrondissement - le chef Alan Geaam, originaire du Libéria, se lance un nouveau défi en reprenant l'ancienne adresse d'Akrame, rue Lauriston près du rond point des Champs Elysées, un restaurant éponyme qui devrait ouvrir le 15 mars 2017.

    • Solidarité : La Galette des Chefs, la Galette du Cœur le 7 janvier place Saint-Germain des Prés à Paris : Pierre Hermé, Eric Kayser, Christian Constant, Hélène Darroze, Pierre Gagnaire, Cédric Grolet, Christaian Le Squer et Thierry Marx se réuniront ce samedi matin Place Saint-Germain des Prés pour participer à la 13ème édition de La Galette des Chefs, la Galette du Cœur. Un événement pour soutenir l'association qui lutte contre les POIC, les Pseudo-Obstructions Intestinales Chroniques, une association qui regroupe à ce jour plus de 200 adhérents et donateurs, dont 80 malades.
      Le profit de la vente des galettes des rois sera entièrement reversé à l'association. Les "fabophiles" ne seront pas en reste puisque 300 fèves, de terre et de verre, ont été confectionnées spécialement pour l'occasion par l’artiste IFFIB. Il les a façonnées dans le creux de sa main, en travaillant les liens entre la terre, l'eau et le ciel.

      Le 7 janvier 2017 de 9 Heures à 12 Heures place Saint Germain des Prés 6 75006 Paris

      L'association apporte un soutien moral aux malades et à leurs familles, en rompant leur isolement. Elle aide les malades dans leurs démarches administratives. Elle soutient financièrement la recherche médicale. Elle fait mieux connaître cette maladie rare et orpheline aux professionnels de santé et informe les familles ainsi que les malades des progrès enregistrés dans le domaine de la recherche.

    • Tendance ! Pour ses 30 ans l'Assiette Bocuse d'Or 2017 sera 100% végétale : "La cuisine ne peut qu’être belle quand elle nous rapproche de la nature" Régis Marcon, Président du Comité International d’Organisation du Bocuse d'Or.
      Considéré pendant des années comme une simple garniture, un accompagnement du produit principal, le végétal se fera donc une place de choix à l'occasion des 30 ans du Bocuse d'Or. Les candidats de la finale 2017 devront, pour le thème assiette, réaliser une création 100 % végétale, composée exclusivement de fruits, légumes, céréales, graines ou légumineuses.

      Le Bocuse d'Or se déroulera les 24-25 janvier à l'Espace des Chefs, dans le cadre du salon professionnel Sirha - Eurexpo Lyon France
      #Bocusedor

Top