Articles de : Arnaud Vojinovic

Konggugsu, nouilles froides au velouté de soja
 

Plat typique de l’été en Corée à consommer frais, idéal pour supporter les fortes chaleurs estivales.

Les nouilles qui font sourire les moines. Autrefois le blé était rare en Corée car le climat est plus propice à la culture de riz. Les nouilles faites de farine…


Galette de chou chinois
 

Digeste et facile à préparer, cette recette de chou braisé par sa simplicité peut surprendre mais le résultat ravira les gastronomes.

Le chou chinois est l’aliment roi sur les tables coréennes, traditionnellement consommé fermenté et pimenté, c'est le célèbre kimchi ! Pour notre série sur la cuisine des monastères nous vous…


Paris, le nouvel eldorado du thé vert japonais haut de gamme
 

Le marché du thé est en crise au Japon. Une aubaine pour les Européens, dont l’Allemagne et la France, qui représentent des débouchés intéressants pour les exploitations familiales de l’archipel comme celle de la famille Hayashi sur l'île de Kyushu

C’est une arrivée discrète, mais, petit à petit des familles d’exploitants de jardins de thé font leur apparition dans la capitale. Les Morimoto, les Wanatabe ou encore les Matsumoto ont…


Les algues dans la cuisine des monastères
 

Nori au Japon ou Gim (prononcé kim pour faire au plus simple) en Corée du Sud, l’algue séchée est un aliment de base de la nourriture coréenne qui peut se déguster de différentes manières.

Auparavant l’algue était récoltée sur les rochers sous-marins à l’aide d’une houe. Au début le XVIIième siècle, l’élevage est généralisé sur la péninsule. Aujourd’hui 10 milliards de feuilles sont produites…



Kimchi de navet à l’eau
 

Une recette classique de la gastronomie coréenne

Ingrédients :2 navets,2 morceaux de gingembre,1/2 tasse de graines de piment rouge,50g de codium fragile (fréquemment utilisée dans la préparation du kimchi en Corée, cette algue semble introuvable en France.…


Feuilles et tiges de navet braisées
 

Rien ne se perd dans la cuisine coréenne. Après avoir préparé un kimchi de navet ou des galettes de navet, il vous restera surement des tiges et des feuilles. Voici un bon moyen de les préparer

Ce ragout sera servi avec un bol de riz, riz complet de préférence et « bio » afin d’éviter un riz saturé de pesticides. Ingrédients :30g de feuilles et tiges…


Un premier dango à Paris
 

La petite boule gourmande japonaise qui va vous la faire perdre… ou pas !

Vous pensiez tout connaître de la gastronomie japonaise pourtant il reste encore de multiples choses à découvrir. A l’instar de ces petites boules de riz appelées dango. Parties à la…


Doenjang, la pâte du bonheur
 

Produit fermentaire d’exception, la pâte de soja fermentée est un élément essentiel de la cuisine coréenne. Utilisée comme simple assaisonnement ou parfois mixée avec du piment, de l’ail, de l’huile de sésame, vous trouverez toujours de la pâte de soja sur la table du repas ou dans votre plat.

Pâte utilisée telle quelle ou comme base à de nombreux assaisonnements, la doenjang (된장) est obtenue par la fermentation du soja sur des périodes très longues. Placée dans des jarres…


Manger plus sain ! Et si on adoptait la cuisine des temples bouddhistes coréens ?
 

Sans OGM, sans sucre et 100% Vegan, coup de projecteur sur cette cuisine ultra saine loin d’être monotone, sans saveur et sans goût, bien au contraire !

La nourriture coréenne est réputée être une alimentation saine. De nombreux légumes souvent fermentées, peu de matières grasses, peu de viande et beaucoup de poissons ou de coquillages, le tout…